Tringbalage

Mes aventures du mois de décembre pas si enviables. Finir l’année en beauté façon WEP-Ayusa en étant étudiante échange.

Le 15 décembre, Ayusa (Ayusa est le penchant de WEP allemand) me fait changer de famille. Direction la famille d’accueil de la fille Au-Pair australienne. Pour moi, un grand souffle, un renouveau mais qui contient un seul problème : de très courte durée. En effet, l’association me prévient que ces personnes peuvent m’accueillir mais seulement durant la période de fêtes (jusqu’au 4 janvier). Par après, je dois retourner dans ma famille immonde, les ***** (ils ne veulent pas qu’on disent leur nom, les malheureux).

Soudainement, mon séjour se voit écourté. Le vendredi 20 au soir, je fais une crise d’asthme (assez petite) seule dans la chambre des enfants. Personne ne m’entend, personne ne m’aide. Mes souvenirs sont flous comme à chaque fois mais je me rappelle de la venue de ma deuxième mère d’accueil après un certain temps. Elle discuté -monologue- longtemps avec moi en expliquant ce qu’elle a cru voir. Elle croyait que je faisais du yoga et que je ne voulais pas parler parce que je me concentrais… Non, mais QUOI ? Elle me fait ensuite culpabiliser d’être venue en Allemagne en me disant que je suis égoïste et irresponsable. Ayant eu peur, elle me force à changer de famille dès le lendemain. Tant mieux car mieux vaut ne pas être avec des personnes qui t’estiment de la sorte et qui sont aussi sympathiques avec toi. Elle veut donc me faire retourner en Belgique. Je lute. Je la préviens que rien ne m’attend en Belgique : pas d’école, pas de travail. Je la supplie de m’envoyer à Fribourg dans ma famille. Elle m’achète un ticket de bus. Je passe encore la nuit chez elle et puis, le samedi 21 à 7 heures du matin, nous sommes à la gare, où je prendrai le train Miesbach-München. C’est parti pour 8 heures de voyage.

Voilà la merveilleuse aventure d’une étudiante échange dans le besoin. On en ferait presque un film. Heureusement que j’ai de la famille en Allemagne sinon, quoi ? Imaginez une personne qui est en échange en Chine ou ailleurs et qui a des problèmes là-bas ? Elle est foutue. Ayusa prend des mois pour vous chercher une nouvelle famille, ils vous disent de « prendre sur vous » ou encore  » d’ » accepter votre situation », ils vous certifie que l’organisation ne voit pas d’état d’urgence en quelqu’un qui ne sait pas respirer (première fonction que l’être humain utilise). Et puis quoi encore ? C’est quoi ces fainéants qui ne pensent qu’à l’argent ?

C’est pour cela, qu’à ce stade de mon expérience, je ne conseille à PERSONNE de partir en échange avec une association à but lucratif et de partir dans un pays où deux associations collaborent. Vous aurez beaucoup de problèmes de communication et vous risqueriez de mettre votre santé mentale ou physique en péril à cause de leur fainéantise qui vous fait perdre du temps.

Malheureusement, je pense que ce genre d’expérience ne m’est pas unique. Je pense que, par exemple, les personnes qui ont des problèmes avec leur famille d’accueil sont vraiment dans l’ennui. J’avais des problèmes avec celle-ci et aussi avec ma santé et ils ne considéraient pas ça comme important. Alors seulement des problèmes familiaux ? « Il faut parler avec tes parents d’accueil, communiquer. », conseillent et affirment-ils.

J’en tire une chose pour l’instant : De « la plus belle année de votre vie », de « l’expérience de votre vie », de mon rêve  tout ce qu’il en reste, c’est un cauchemar, la pire année de ma vie. Rien. Oui, j’ai appris des choses sur le développement personnel cette année ! Être seule, être indépendante, tirer mon plan, me taire et perdre mon caractère. Quelles belles qualités ! C’était vraiment mon souhait initial !

Je vous donne plus de nouvelles par rapport à la recherche de mon école, problème actuel, dès que j’en sais moi-même plus.

Gutes neues 🎉 Alles gut im 2019 für euch, für mich und auch für jede Austauschschüler, die Probleme haben 🎊

Je garde espoir même si c’est compliqué en général.

P. S. : Même si je trouvais le panneau indiquant le nom de la rue très joli et représentatif de l’Allemagne, j’ai dû le supprimer sous pression de mon ancienne famille d’accueil.

Wiederschauen !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.